C’est quoi un hypersensible?

Un hypersensible… c’est un individu (homme ou femme, car le ratio est le même) qui ressent les choses, la vie quoi de manière plus trop intense.

Ils représentent 15 à 20 % de la population selon Elain N. Aron (1), première a vraiment avoir travaillé le sujet. Parmi  eux, un petit pourcentage (2%) représentent les zèbres (ils ont en plus une intelligence supra hors du commun, avant on les appelait les surdoués). Site génial si vous voulez en savoir plus: Les tribulations d’un petit zèbre

Avant toute chose, il est important de savoir que ce n’est pas une pathologie!!! C’est un trait de caractère.

Alors si pour vous, l’hypersensibilité c’était des hyperémotifs à soigner du style:

19534514

Et bien vous avez tout faux! Il n’y a pas de cercle de parole comme pour les alcooliques permettant de se sevrer de sa sensibilité débordante. Non!

Pour être hypersensible et épanoui(e), il faut l’accepter. Il faut vivre avec, il faut transformer cette « tare » en don!

Ah, ah. Mais c’est bien sûr!

Bon d’accord, cela ne se fait pas comme cela. Cela fait deux ans que j’ai fait la découverte que cette particularité n’était pas de ma faute. Que malgré tous mes efforts pour devenir comme les autres, je n’y arrivais pas (culpabilité en prime).
Un jour j’ai découvert le sujet et j’ai compris que ce que je vivais était normal et cela change la donne!

On sort de « arrête de prendre les choses à cœur », « tu es chiant », « lâche prise, tu es relou », « mets ton cerveau en pause »… parce que nous sommes comme ça!

Donc comment ça fonctionne?

Eh bien, nos sens sont en HD. Nous ressentons pleinement ce que les autres (85 à 80% de la population donc) ne ressentent pas. Comme ils sont plus nombreux et que la majorité a raison (?), nous sommes considérés comme anormaux.
Mais ce petit bruit incessant nous prend la tête ou encore la chaleur de cette pièce nous agresse tout autant que la faim dans le monde, l’utilisation de pesticides, le racisme… Nous passons pour de tristes rêveurs mais notre ressenti est sincère. Il est juste incompris par certains, en fait non ressenti par eux.

L’hypersensible a une grande empathie (capacité à comprendre les sentiments d’un autre individu) et a tendance à vouloir sauver le monde.

La vie d’un hypersensible c’est un mix d’Amélie Poulain et Matrix.

69198162_af

043449_af

Étrange, n’est-ce pas? Mais bon quand il est question d’étrangeté, l’hypersensible se pose là! D’ailleurs, restez vigilants face aux nombreux charlatans qui vous proposent je ne sais quelles thérapies pour vous aider… Respectez-vous! Choisissez une personne qui sait de quoi il retourne (et diplômée).

Donc la 1/2 Amélie Poulain, la douceur de vivre, la joie des choses simples, ces petits bonheurs qui rendent la vie jolie. L’envie d’aider les autres, la capacité à entendre et comprendre ce qui est important pour autrui…

Et il y a l’autre part. Non, vous n’êtes pas Neo, l’élu qui sauvera la planète (si c’est votre sentiment, merci de rechercher le psychiatre le plus proche et de prendre un rendez-vous rapide rapide!)

pilule_bleue_rouge
La particularité de l’hypersensible est qu’il n’a pas eu à faire le choix entre la pilule rouge (voir la réalité) ou la pilule bleue (rester dans l’illusion). Il est tombé dedans quand il était petit, il est né comme ça. Il voit la misère, il est choqué par la violence, il a mal au monde.

Il va devoir apprendre à se protéger de ce qu’il ne pourra changer. Comprendre ses limites!

En somme, la vie d’un hypersensible c’est ça (moitié douceur/moitié conscience de l’horreur):

tumblr_nexg3gFBjH1tkrgr9o1_500.gif

(1) Ces gens qui ont peur d’avoir peur – Mieux comprendre l’hypersensibilité.
Elaine N. Aron – Les editions de l’homme – 1996 (2013 Fr)

Publicités

16 réflexions au sujet de « C’est quoi un hypersensible? »

  1. Je ne sais pas si je suis simplement « très sensible » ou hypersensible, mais dans tous les cas ton petit article explicatif est super, j’ai adoré ton parallèle Amélie Poulain/Matrix :p
    Etre hypersensible, je ne le vois pas comme un « défaut » de fabrication mais comme une possibilité d’être plus « au monde » que les autres, c’est un cadeau lourd à porter mais qui offre tellement… C’est une richesse. Enfin, selon moi 😉

    J'aime

  2. coucou , ce n’est pas facile tout ca .
    Je pense l’être très certainement, mais comment le savoir ?
    car pleurer pour un rien, être sensible à la moindre remarque et y penser sans cesse , stress etc … après comment vivre avec ? je ne sais pas. C’est pas facile

    J'aime

  3. Très joli article, je me reconnais tout à fait, j’ai toujours été en décalage ou en conflit avec les autres, je me suis toujours dit que j’étais trop sensible pour vivre sur cette terre, trop de violence, trop d’injustice….

    J'aime

Un petit mot? un témoignage? une bafouille? un avis? un discours? un télégramme? une question? c'est ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s